07/03/2007

Un amour de quinze ans.

 

Une histoire d'amour a quinze ans,

qui se perd, qui se noie dans le temps

une violon qui devient lancinant,

tous les ans, à la fin du printemps.

Un parfum ou peut être une odeur,

un sourire, un mouchoir, quelques fleurs,

un désir que je devais cacher

tous les jours sur les bancs du lycée.

Un amour qui revient au hasard

d'un accord sorti d'une guitare,

qui réveille tous les sentiments,

qui brûlaient les nuits de mes quinze ans.

Même si les ardeurs de l'été

ont chassé la douceur du printemps

il reste au fond de moi bien vivant,

et me donne l'envie de rêver.

Un amour, un amour de toujours

qui revient, comme revient le jour,

tous les ans à la fin du printemps

me jouer ses accords déchirants.

Un amour, un amour de quinze ans,

qui survit au milieu du néant,

du désert vide de sentiments

que je suis devenu maintenant.

 

S.M.

 

 

21:35 Écrit par Lindsay dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.