28/12/2007

Tu m'oublies.

Je voulais te voir autrement
Toujours plus fort, toujours plus grand
Sous couvert d’amour idéal 
Tu trouvais les mots qui font mal, qui font mal

Et je t’aimais sous conditions
De tes excuses, de mes pardons
Sans savoir qui tu étais vraiment 
Je te voulais différent, si différent
:
Mais j'aime tes doutes et mes combats
Même ceux que tu ne gagnes pas
Et tu m'oublies
Et tu m’oublies 
J'aime ce que je devine en toi
Et ce lui que tu n'est pas
Et tu m’oublies
Et tu m’oublies

Plus je cherchais la perfection
Plus tu regardais les avions
Au fil des jours l’amour s’enfuit
Quand on le traite en ennemi, en ennemi

Même mon visage s’est évanoui
Depuis que j'habite dans ta vie 

J'aime tes doutes et tes combats
Même ceux que tu ne gagnes pas
Et tu m’oublies
Et tu m’oublies 
J'aime tes victoires et tes choix
J'aime tes erreurs, tes faux pas
Et tu m’oublies
Et tu m’oublies 

j'aime ce que je devine en toi
Et celui que tu n'es pas
Et je t’oublie
Et je t’oublie

Humeur : triste à en mourir

20:40 Écrit par Lindsay dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.